Bakary Emmanuel Daou - Mali / Mali

Musée National du Mali

EMMANUEL BAKARY DAOU
Le temps Ebola (2014)
Emmanuel Bakary Daou s’est penché pour ce travail sur l’épidémie du virus Ebola qui en 2014 a touché la Guinée, avant de s’étendre au Libéria, Sierra Leone, puis à l’Afrique centrale, et pour la première fois à une population civile hors du continent africain. L’activité de photo-journaliste de l’artiste apporte un éclairage particulièrement subtil quant à la frontière ténue dans les photographies entre une véritable campagne sanitaire et une fiction. La campagne sanitaire est illustrée par des scènes d’intérieurs qui se déroulent dans des espaces confinés et aseptisés de quarantaine. Les titres des photographies rappellent également les slogans médiatiques entendus durant l’épidémie et contribuent à perdre le spectateur.

La combinaison sanitaire, tour à tour vêtement protecteur et déguisement, amène la fiction. En effet, les scènes d’extérieur sont le théâtre d’interactions étonnantes entre des hommes déguisés et la population. Les masques portés rappellent ceux de carnavals et, donnant l’aspect d’un animal-totem, déforment le visage des scientifiques. Le déguise- ment apporte ainsi une inquiétante psychose : ces hommes sont-ils venus protéger la population ou lui nuire ?

L’ambiance d’inquiétante étrangeté diffuse un sentiment d’une menace plus grande encore que celle du virus, rappelant les procédés de science-fiction ; a l’instar de la photographie « Stop Ebola » où les protagonistes ainsi déguisés s’entretiennent autour de ce qui semble être un cadavre recouvert de film plastique. Ainsi, la série photographique, par un langage s’apparentant tant à la photographie, qu’au journalisme ou à la science-fiction, ne devient-elle pas une métaphore de notre propre vision d’Ebo- la, entre psychose, fantasme et manipulation des médias.

Néen1960àSan,Mali–
Vit à Bamako

Institut Français
Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme du Mali
© RENCONTRES DE BAMAKO