Nassim Rouchiche - Algérie

Musée National du Mali

NASSIM ROUCHICHE
Ça va waka (2015)

Nassim Rouchiche s’est plongé dans le quotidien d’une communauté d’africains subsahariens, établie dans un des immeubles les plus célèbres d’Alger, l’Aéro-habitat de Louis Miquel, disciple de Le Corbusier. Plongés dans un contexte paradoxal, ils sont à la fois des habitants et des invisibles de la société algérienne. « Ça va waka » est l’hymne et le reflet de la communauté : un métissage de l’anglais et du français signifiant « Ça va aller ».

La série en noir et blanc nous renseigne sur les conditions de vie précaires mais également sur les activités quotidiennes de la communauté. Que ce soit dans la sphère intime de leur espace de vie ou dans la sphère publique de la rue, l’obscurité et la disparition sont récurrentes dans cette série. L’espace de vie est en effet enclavé dans le sous-bassement de l’immeuble de 21 étages. D’une manière phénoménologique, la cave est le lieu de l’inconscient et de la protection par excellence, celui où les rêveries et les secrets sont enterrés. Dans la sphère publique, les scènes de rue sont toutes réalisées de nuit, une temporalité marquée par le repos, mais aussi par le temps des activités cachées et prohibées.

Bien que l’aspect documentaire soit revendiqué par l’artiste, l’aspect fictionnel est tout aussi intriguant par sa représentation fantomatique du corps du migrant dans l’architecture même. Cet effacement produit ainsi une persistance rétinienne qui prolonge la série dans notre propre réalité et dans notre propre connaissance du monde.

Né en 1977 à Alger, Algerie –
Vit à Alger, Algerie

Institut Français
Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme du Mali
© RENCONTRES DE BAMAKO