Nomwindé Vivien Sawadogo - Burkina Faso

Musée National du Mali

NOMWINDÉ VIVIEN SAWADOGO
Prendre son destin en main (2014)

L’insurrection populaire, des mois d’août et septembre 2014, qui a signé le départ de Blaise Campaoré de la présidence de la République du Burkina Faso après 27 ans de règne sans partage, est le sujet que Nomwindé Vivien Sawadogo a choisi de documenter. Le photographe décide de rester collé au groupe de manifestants. Il suivra la marche jusqu’à la place de la révolution. Ses photographies traduisent le point de vue d’un citoyen qui, à l’instant décisif, a pris place dans le cortège pour participer du mouvement général. Le titre qu’il donne à son reportage photographique, Prendre son destin en main, exprime un sentiment personnel et s’adresse dans le même temps à l’ensemble du groupe auquel il s’est joint.

Sawadogo nous transmet son sentiment de faire corps avec la population, de participer d’un moment collectif—de ceux qui construisent l’histoire d’un peuple, d’une nation. Selon l’angle qu’il adopte, il donne une dimension héroïque à certains actes, certaines postures. Il photographie la jeunesse burkinabé dans le feu de l’action, préparant les barricades de pneus auquel ils mettront le feu.
Une épaisse fumée noire s’élève dans le ciel. La foule avance. Des balais sont agités en l’air pour signifier aux forces politiques qu’il est temps qu’un vent nouveau souffle sur le pays. Des mains se lèvent à l’unisson, et des slogans—qui tous disent le désir de changement—apparaissent sur des pancartes plus ou moins improvisées.

Né en 1981 à Ouagadougou, Burkina Faso –
Vit à Ouagadougou

Institut Français
Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme du Mali
© RENCONTRES DE BAMAKO