BIENNALE AFRICAINE DE LA PHOTOGRAPHIE Le Map accueille l’exposition Focus Mali…


Les œuvres des jeunes photographes méconnus du grand public sont exposés à la Maison africaine de la photographie (Map). Elles rentrent dans le cadre de l’exposition Focus Mali : "En connexion…"
 
Dans le hall de la Maison africaine de la photographie (Map), à la Bibliothèque nationale, une quarantaine d’œuvres photographiques exposées éblouissent le visiteur. Les tableaux sont la propriété de huit jeunes photographes maliens qui, depuis un certain nombre d’années, s’essayent à la photographie. Si l’on peut reprocher aux jeunes d’être des débutants dans la photographie, le travail présenté n’a rien à envier à ceux des professionnels tant la qualité est de mise.
Le vernissage de l’exposition a eu lieu le dimanche 1er novembre en présence du délégué général des Rencontres, Samuel Sidibé, de la directrice artistique, Bisi Silva, du commissaire de l’exposition, Chab Touré, et d’un public venu en très grand nombre.
Qui sont les jeunes dont les œuvres fascinent tant ? Il s’agit de photographes qui ne sont retenus dans la sélection officielle, c’est-à-dire qui ne sont pas retenus dans le "In". Ils s’exposent pour la première fois dans une rencontre aussi importante.
La qualité du travail a poussé les Rencontres de la photographie à leur faire un clin d’œil. A part deux d’entre eux, les autres sont presque méconnus du grand public.
La surprise de l’exposition Focus Mali : "En connexion" c’est la présence de Lassina Coulibaly alias King Massassi, reconnu comme un comédien talentueux et un rappeur, King se positionne pour la photographie. Les Rencontres de la photographie le découvrent sur les "Routes du monde".
L’exposition Focus Mali intitulé : "En connexion" met en lumière les derniers mouvements esthétiques qu’a connus la production photographique malienne. Selon le commissaire Chab Touré, cette jeune génération de photographes maliens considèrent la photographie d’abord comme un médium d’expression artistique avant de la considérer comme une pratique magique qui sauve de l’oubli l’élégance d’un jour de fête ou l’ambiance enivrante d’une surprise party réussie.
Les jeunes photographes traitent et développent un discours artistique militant sur le Mali contemporain, un discours qui les engage, désormais dans le combat actuel pour un autre monde.
Aux dires de Chab Touré, les œuvres des jeunes attaquent les constructions élaborées trop hâtivement qui circonscrivent la photographie en Afrique dans la photographie des studios des années cinquante. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les œuvres exposées à la Map sont de bonne facture et méritent d’être vues et revues.

Amadou Sidibé (Mali)

Institut Français
Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme du Mali
© RENCONTRES DE BAMAKO