200 COLLECTIF PÉRINIUM

COLLECTIF PÉRINIUM
Périnium (2013)

Issu d’une proposition de l’artiste Romeo Gongora après une invitation de la part de Vitshois Mwilambwe Bondo du KinArtStudio, Kinshasa, le pilote de film d’anticipation Périnium a été le résultat d’un concours de science-fiction lancé en 2013 à Kinshasa. Le scénario de film a été coécrit par Serge Basila et Asia Nyembo Mireille, qui représentent le collectif auteur du film à la biennale de Bamako.

Situé en 3010, Périnium suit une jeune fille, Zai, incarnée par l’actrice Monica Toiliye. Manoeuvrant dans un monde des extrêmes climatiques, Zai est chargée de trouver le Périnium, une substance qui a le pouvoir de sauver le monde. Alternant entre utopie et dystopie, Périnium fait la critique des réalités sociopolitiques, économiques et écologiques de la République Démocratique du Congo d’aujourd’hui. Les scénaristes y font indirectement allusion en mettant en scène des citoyens portant des vêtements métalliques et des protections oculaires pour lutter contre des températures intolérables, leur santé déclinante et la pauvreté, des conditions, qui menacent la survie de la population et motivent la quête de Zai.

La science-fiction est un genre inhabituel pour les artistes de la région, ce qui a contribué au désir des réalisateurs de produire le premier film jamais tourné à Kinshasa et de faire émerger un nouveau public pour le genre. Les artistes ont mis en commun leurs ressources financières personnelles, mené des castings dans la rue, et fait appel à leurs cercles de connaissance pour participer au tournage. Périnium représente donc un effort collectif pour développer des structures viables de production et d’expérimentation cinématographiques à Kinshasa, efforts que le collectif espère poursuivre en transformant Périnium en long-métrage.

Formé en 2013, Collectif Périnium est composé d‘artistes basés
à Kinshasa.

Institut Français
Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme du Mali
© RENCONTRES DE BAMAKO