Em’Kal Eyongakpa (Cameroun)

Musée National du Mali

EM’KAL EYONGAKPA
BE-side[s] (2009 – 2014)

Em’kal Eyongakpa aborde le vécu, l’inconnu, ainsi que les histoires collectives, à travers un usage rituel de la répétition et de la transformation. En quête d’un monde où le subjectif et l’objectif ne feraient qu’un, il marie performance, créations sonores, vidéo, photo, sculpture, dessin et poésie, estompant les frontières entre les différents médias et entre illusion et réalité.

Initialement conçu comme un objet d’archivage de différentes traces, BE-side[s] est un manifeste poé- tique compilant un corpus de travaux que Em’kal Eyongakpa développe depuis 2009, ainsi que les références et notes de carnets accumulés au fil du temps. Le titre s’inspire de l’idée que nous écoutons la face B d’un disque où l’artiste expérimenterait de nouvelles manières de créer. L’ouvrage renferme également ses dialogues sur les réseaux sociaux avec ses amis, ses proches et des artistes. L’ensemble donne lieu à une forme hybride où se mêlent ré- flexions sur l’individu et sur la place de l’art dans la société.

Pour la Biennale, l’artiste a choisi de repenser BE- side[s] sous la forme d’une installation intégrant la vidéo À suivre (2012), qui est une succession d’ex- traits de discours historiques bellicistes prononcés par les différents politiciens enregistrés entre 1940 et 2012. Comme des spectres, les voix d’Adolph Hitler ou Saddam Hussein se superposent à celles de Nicolas Sarkozy ou Barack Obama. Cette vidéo s’impose comme une œuvre grinçante sur l’amnésie.

L’installation BE-side[s] mêle allègrement passé et présent pour donner naissance à une réflexion sur l’image filmique à travers laquelle les questionnements politiques, artistiques et personnels s’enchevêtrent.

Né en 1981 à Mamfe au Cameroun –
Vit entre Yaoundé et Amsterdam

Institut Français
Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme du Mali
© RENCONTRES DE BAMAKO