Mimi Cherono Ng’ok (Kenya)

Musée National du Mali

MIMI CHERONO NG‘OK
Do You Miss Me ? Sometimes, Not Always (2015)

Mimi Cherono Ng’ok entreprit son périple en octobre 2014 à l’annonce du décès du photographe sud africain Thabiso Sekgala. Elle constitua les six mois suivants une collection d’images des villes de Kigali, Abidjan, Kampala et Nairobi. De cette série émanent un sentiment d’être ébranlé et une rupture émotionnelle qui résulte souvent de la perte d’un ami proche. À cet effet, l’artiste remarque que la série a été « réalisée pour se souvenir et comprendre. »

Reflétant sa collaboration avec Sekgala dans l’exposition « Peregrinate : Field Notes on Time Travel » (2014), cette série mêle des récits de lieu et d’absence. Dans sa métafiction, deux personnages correspondent. L’un demande à l’autre « Je te manque ? » L’autre lui répond « Parfois, mais pas tout le temps » Si Sekgala est présent, il existe au-delà de la photo- graphie. Au-delà de l’espace et du temps.
Parcourant du regard un champ de maïs à Kigali au Rwanda, la photographe recueille dans la tourmente, la peur et l’obscurité d’un orage imminent. L’orage est sur le point d’éclater alors que les cultures de maïs sans épis tombent en cascade dans le tiers inférieur de la composition. Ici, deux manguiers debout dans le tiers central résistent à la gravité, refusant de tomber dans l’oubli.

Cherono Ng’ok recherche au-delà du mal-être actuel provoqué par le vide. Elle capte un récit continu avec différents moments clés. Alors qu’on regarde le contenu des photographies, on s’aperçoit qu’elles révèlent toujours quelque chose au-delà. Cet « au-delà » est la base de l’exploration de l’artiste d’une correspondance métafictionnelle dans laquelle les lettres sont conçues comme des images. En présentant des photos entremêlées les unes avec les autres et ac- crochées au mur, l’artiste expose ainsi messages, observations et extraits d’un laboratoire atteignant l’au-delà.

Née en 1983 à Nairobi, Kenya –
Vit à Nairobi

Institut Français
Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme du Mali
© RENCONTRES DE BAMAKO