Transporteur Officiel des Rencontres de Bamako

COMMISSAIRES D’EXPOSITION


La 12ème édition des Rencontres de Bamako - Biennale africaine de la photographie - a annoncé la composition de son équipe de commissaires comprenant le Directeur artistique Bonaventure Soh Bejeng Ndikung, les co-commissaires Aziza Harmel, Astrid Sokona Lepoultier et Kwasi Ohene-Ayeh.

Les photographes Akinbode Akinbiyi et Seydou Camera seront les conseillers artistiques.

DIRECTEUR ARTISTIQUE

Dr. Bonaventure Soh Bejeng Ndikung (né en 1977 à Yaoundé au Cameroun) est un commissaire d’exposition indépendant, auteur et biotechnologue. Il est fondateur et directeur artistique de SAVVY Contemporary Berlin. Il a été commissaire général pour la documenta 14 à Athènes et à Kassel et commissaire invité de la Biennale Dak’Art 2018 au Sénégal. En collaboration avec le Miracle Workers Collective, il présidera le pavillon de la Finlande à la Biennale de Venise en 2019. Il est actuellement professeur invité en études curatorial et en arts sonores à la Städelschule de Francfort et a été nommé directeur artistique de Sonsbeek 2020, une exposition quadriennale d’art contemporain à Arnhem, aux Pays-Bas.

Parmi ses projets de conservation récents, citons : « Geographies of Imagination : Dis-Othering as a Method », SAVVY Contemporary, 2018 ; « Whose Land have I Lit on Now ? Contemplations on the Notions of Hospitality », SAVVY Contemporary, 2018 ; « L’énigme de l’imagination », Musée Leopold Vienne / Wienerfestwochen, 2017 ; « Every Time A Ear di Soun » - une émission de la Documenta 14, SAVVY Contemporary, 2017 ; « An Age of Our Own Making » à Holbæk, MCA Roskilde et Kunsthal Charlottenborg Copenhagen, 2016-17.

CO-COMMISSAIRES

Aziza Harmel est commissaire indépendante à Tunis, en Tunisie. Elle est titulaire d’un master en Beaux Arts au Dutch Art Institute d’Arnhem. Aziza a travaillé pour la Documenta 14, Steirischer Herbst 2018 et ailleurs. Elle co-dirige actuellement un programme en recherche curatorial, Qayyem, qui est un programme intensif destiné aux curateurs émergents cherchant à discuter les notions d’éducation, d’auto-organisation et d’adaptation approfondie, ainsi que les méthodologies de l’espérance dans l’ art et au-delà et cela en itinérance entre Mass Alexandria (Alexandrie), la Fondation MMAG (Amman) et l’Appartement 22 (Rabat). Jaou Tunis 2018 compte parmi ses expositions récentes, où elle a été commissaire du Pavillon de l’Air intitulé Ruins are mortal do as they live. Son travail s’articule autour des figures fantomatiques, des régimes de visibilité, de la notion du secret ainsi que celle du secret public.

Astrid Sokona Lepoultier est une commissaire d’exposition indépendante basée à Paris, (France), et à Bamako, (Mali). Après un diplôme en Gestion Hôtelière - Finances, Gestion immobilière et Revenue Management, elle obtient un Master en Commercialisation et Diffusion des Œuvres d’Art Contemporain. En plus d’avoir été responsable d’une collection dédiée à l’art moderne et contemporain africain, elle a travaillé pour différents événements culturels tels que Les Rencontres de Bamako en 2017 en tant qu’assistante-commissaire. Elle est la commissaire des 1ère et 2ème éditions de BICIM Amie des Arts (Groupe BNP Paribas) au Mali en 2018 et 2019.

Kwasi Ohene-Ayeh est un artiste, conservateur et écrivain basé à Kumasi, au Ghana. Il a co-organisé les expositions « Silence entre les lignes : Anagrammes des contrats à terme émancipés » (2015) et « Orderly Disorderly » (2017), toutes deux organisées par blaxTARLINES KUMASI. Ohene-Ayeh a récemment organisé « Spectacles. Spéculations… »(2018) - mettant en vedette 16 artistes du Ghana, des Pays-Bas et de Colombie, à Kumasi. Il est actuellement étudiant au doctorat à l’Université des sciences et technologies Kwame Nkrumah (KNUST) au Ghana.

CP : portrait de Bonaventure Soh Bejeng Ndikung par Alexander Steffens / portrait de Kwasi Ohene-Ayeh par Kofi Kankam / portrait de Astrid Sokona Lepoultier par Moussa John Kalapo.

Institut Français
Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme du Mali
© RENCONTRES DE BAMAKO