Transporteur Officiel des Rencontres de Bamako

Editorial

La 12ème édition des Rencontres de Bamako - Biennale de la Photographie, sera l’occasion de célébrer les 25 ans de leur existence et de leur consacrer une rétrospective.

Le Ministère de la Culture, en partenariat avec l’Institut français, renouvellent avec plaisir la production de cet événement d’envergure internationale.

Créées en 1994, les Rencontres de Bamako sont aujourd’hui la principale manifestation artistique dans le domaine de la photographie sur le continent africain.

Véritable plateforme de visibilité pour les artistes photographes et vidéastes d’Afrique et de ses diasporas, elles ont contribué à développer la carrière de nombre d’entre eux et pour certains même, d’acquérir une stature internationale. Elles participent ainsi à la fois à la reconnaissance et à la consécration de la photographie africaine.

Comme l’ont montré les précédentes éditions, intitulées "Telling Time" (10ème édition en 2015) et "Afrotopia" (11ème édition en 2017), les Rencontres de Bamako offrent la possibilité aux artistes de traiter, avec leur inspiration, leurs aspirations aussi, un sujet d’actualité, d’en tirer beauté, expression, réflexion et lecture personnelles.

Dans la continuité de cette approche éditoriale, la 12ème édition sera consacrée au thème Courants de conscience, une métaphore littéraire, appelant à une réflexion profonde, lyrique, vibrante, sur l’acte photographique, sa spécificité, ses préalables, ses exigences, sa transmission, dans un monde où circulent en « hyper-visibilité », d’innombrables « images ».

Notons que le fleuve Niger, dans la vision du commissaire de l’exposition, a d’ailleurs sa place symbolique dans la thématique choisie, devenant l’ « incarnation » de ce « Stream of consciousness ». Il est même - audacieusement ! - qualifié de « pierre angulaire culturelle du Continent » …

La notion de dialogue entre le Continent et ses diasporas, dispersées dans le monde entier (Amériques, Asie, Océanie, Europe) est aussi intégrée dans la perspective d’une culture panafricaine partagée.

Nous sommes, mon équipe et moi-même, très honorés que nous soit confiée l’organisation de cet évènement marquant de la création contemporaine africaine. Nous y mettrons toute notre énergie et notre savoir-faire afin que ce jubilé d’argent de la Biennale de la Photographie soit un succès.

Les Rencontres de Bamako sont en effet, une des plus importantes manifestations du continent consacrées à la valorisation de la création contemporaine et une plateforme remarquable de visibilité pour les photographes et vidéastes d’Afrique et de ses diasporas qui participent à l’émergence d’une photographie contemporaine tant auprès des professionnels que du grand public.

Les expositions s’inscrivent dans un dispositif urbain comprenant le Musée National du Mali, épicentre de l’événement, le Musée du District, la Galerie Médina et l’Institut français de Bamako. De nombreuses expositions en Off accroitront l’offre aux visiteurs.

Bonaventure Soh Bejeng Ndikung, commissaire d’exposition indépendant et fondateur de SAVVY Contemporary, assure le commissariat de cette édition. En choisissant d’intituler cette édition Courants de conscience, il invite les artistes à imaginer la pratique artistique d’un nouveau « courant de conscience photographique » dans le but de « révéler des univers de pensées et de circonstances, les dimensions historiques et géographiques qui ont donné lieu à la photographie ».

Je tiens à remercier tous les partenaires qui nous soutiennent dans l’organisation. Sans leur soutien, il aurait été impossible de porter la Biennale pendant toutes ces années.

Lassana Igo Diarra
Délégué Général des Rencontres de Bamako

Institut Français
Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme du Mali
© RENCONTRES DE BAMAKO